11 Meilleurs parcs à Montréal

Montréal a la chance d’avoir un merveilleux assortiment de parcs facilement accessibles et remplis de choses amusantes à faire. Chaque parc est différent à sa manière. Certains sont plus naturels d’autres plus urbains certains ont des attractions en leur sein, comme des jardins botaniques certains sont grands ouverts et d’autres ont des forêts étendues.

Les parcs sont des destinations quatre saisons. En été, les piscines extérieures et les pataugeoires s’animent, les plages se remplissent d’adeptes du soleil, et les sentiers de randonnée et les pistes cyclables sont remplis d’utilisateurs. À l’automne, les feuilles changent de couleur. En hiver, les pistes de ski de fond et le patinage sur glace font leur apparition. Au printemps, les jardins magnifiquement plantés éclatent dans un kaléidoscope de fleurs colorées, et les oiseaux migrateurs chantent dans les arbres.

Vous n’avez pas besoin de voiture pour profiter de nombre de ces espaces verts. L’accès par le métro est excellent et, dans certains cas, des navettes vous conduiront du métro aux parcs. Lisez notre liste pour découvrir les meilleurs parcs de Montréal.

Note : Certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. Parc Jean-Drapeau

Le parc Jean-Drapeau, situé à la fois sur l’île Sainte-Hélène et l’île Notre-Dame, est depuis longtemps l’un des parcs préférés des Montréalais. À l’origine, le site de l’Expo 67 et plus récemment le parcours du Grand Prix de Montréal, ce parc merveilleusement entretenu abrite une grande variété de choses à voir et à faire.

Le Parc Jean-Drapeau constitue une excellente sortie en famille. Les activités abondent pour tout le monde, des plus petits aux plus grands. S’il fait beau en été, faites une randonnée à pied ou à vélo ou promenez-vous simplement sur plus de 25 kilomètres de sentiers en passant devant de jolis jardins tout en gardant un œil sur les installations d’art public uniques.

S’il fait vraiment chaud, prenez votre maillot de bain et votre serviette et allez vous baigner à la plage Jean-Dore, ou rendez-vous au parc aquatique. Ces deux endroits conviviaux pour les familles sont idéaux pour les enfants de tous âges. Pour un niveau d’excitation supplémentaire, essayez la course d’obstacles flottante Aquazilla amarrée au large de la plage Jean-Dore.

Apportez votre propre kayak ou canoë, ou faites une excursion avec l’opérateur local et explorez les voies navigables du parc. Pour quelque chose d’un peu plus calme, prenez vos jumelles et trouvez un endroit tranquille pour faire un peu d’observation d’oiseaux. En raison de sa vaste couverture d’arbres et de son emplacement sur le fleuve Saint-Laurent, le parc est un haut lieu de l’observation des oiseaux à Montréal.

Si vous vous ouvrez l’appétit en vous promenant dans le parc ou si vous voulez simplement profiter de superbes vues sur le fleuve et le centre-ville de Montréal, passez par l’espace extérieur La Guinguatte. Un restaurant sert des plats végétaliens uniques, ou apportez votre propre nourriture et demandez une table parfaitement placée. La nuit, l’espace est doucement éclairé, et si vous tombez bien, vous aurez peut-être la chance d’assister à un spectacle sur la scène principale.

L’accès au parc est facile via la station de métro Jean-Drapeau. Sur l’île, une navette fonctionne en permanence et s’arrête à toutes les attractions clés.

2. Parc National d’Oka

Bien que techniquement pas à Montréal, le Parc National d’Oka fait quand même partie de la liste parce qu’il est tellement apprécié des résidents de Montréal. Situé à environ 50 minutes du centre-ville, ce grand parc provincial est l’un des tout meilleurs de la région.

Situé sur les collines qui longent la rivière des Outaouais, le parc est une immense zone forestière remplie de sentiers de vélo, de randonnée et de marche qui s’étendent sur des kilomètres et des kilomètres. Apportez vos propres vélos ou louez-en un au stand de concession.

Les sentiers de randonnée sont un excellent moyen de sortir et de profiter de la nature dans le parc. Deux des sentiers les plus populaires sont les sentiers La Sauvagine ou La Grande Baie. En vous promenant, vous aurez de bonnes chances d’apercevoir un ou plusieurs des nombreux cerfs qui peuplent le parc. Une toute nouvelle passerelle est en cours de construction sur le sentier de la Grande Baie, ce qui améliorera l’expérience des utilisateurs.

Le parc dispose également d’un grand terrain de camping avec des sites disposant de services d’eau, d’électricité et d’égouts. Si vous avez toujours voulu essayer le camping mais que vous n’avez pas l’équipement nécessaire, des sites avec tout le matériel sont également disponibles à la location.

Le Parc national d’Oka possède, ce que beaucoup disent, la meilleure plage de toute la région de Montréal. Une immense bande de sable longe la rive de la rivière des Outaouais, et trouver une parcelle de sable parfaite n’est jamais un problème. Juste au large est ancrée une amusante et légèrement folle course d’obstacles flottante. Toutes sortes de jouets nautiques peuvent être loués, notamment des kayaks, des pédalos, des canoës, des planches à pagaie debout, des planches à voile et même de petits voiliers.

En hiver, le parc se transforme en terrain de jeu enneigé et est un haut lieu du ski de fond, de la luge à coup de pied, du toboggan et de la raquette.

Deux frais sont exigés pour entrer dans le parc : un pour l’entrée un autre pour le stationnement.

3. Parc du Mont-Royal

Le Mont-Royal est sans doute le parc le plus célèbre de Montréal. S’étendant sur 200 hectares et occupant une grande colline au centre de la ville, le parc a ouvert ses portes pour la première fois en 1876.

Une variété d’attractions se trouvent dans le parc. La plus populaire d’entre elles est l’incroyable belvédère Kondiaronk au chalet du Mont-Royal. Assurez-vous de vous promener à l’intérieur du bâtiment pour voir la merveilleuse architecture et les photographies historiques. La croix géante est un autre endroit populaire qui offre une vue magnifique. Les deux endroits ne sont accessibles qu’en suivant les sentiers pédestres bien balisés.

Un bon endroit pour commencer votre exploration du mont Royal est la Maison Smith. Vous pouvez vous procurer des cartes pour planifier votre aventure, et consulter l’exposition permanente présentant le développement du parc.

Le lac des Castors (parc Castor) est un endroit idéal pour s’installer pour un délicieux pique-nique, ou si vous visitez en hiver, un endroit idéal pour faire du patin à glace. L’aire de jeux Salamander, située à proximité, est très appréciée des jeunes enfants.

Une chose à noter à propos du parc du Mont-Royal est que vous aurez besoin d’un certain temps pour explorer complètement le parc. La raison en est qu’aucune des attractions clés n’est accessible en voiture, vous devrez garer votre voiture et marcher, alors planifiez et faites vos bagages en conséquence.

4. RécréoParc

Juste en face du centre-ville de Montréal, de l’autre côté du fleuve Saint-Laurent, se trouve RécréoParc. Cet incroyable parc urbain est situé dans la ville de Saint-Catharine et offre un excellent accès au fleuve. Une fois que vous aurez franchi le pont levant et pénétré sur l’Île de Seigneur, votre aventure commencera.

Vous cherchez du soleil et du sable ? Prenez la première droite sur River Way et dirigez-vous vers la plage. Ce lac artificiel a un fond sablonneux et est entouré de tous côtés par la plage. Une plateforme de baignade ancrée au centre est un endroit idéal pour se baigner, et dans les sections peu profondes, de petites glissades d’eau vertes sont conçues pour les enfants.

Le parc abrite un pavillon moderne offrant une vue imprenable sur les rapides de Lachine, l’île du Diable et l’île aux Hérons. Un restaurant situé à l’intérieur sert des sandwichs gastronomiques, des salades, des bols de poke, des boissons fraîches et un excellent café.

Si vous avez toujours voulu essayer le camping et que vous n’avez pas envie de conduire pendant des heures dans la nature sauvage, RécréoPark possède un merveilleux camping urbain accessible à pied. Les emplacements sont privés, avec des plateformes en bois et des bancs. Le parc a judicieusement mis à disposition des petits chariots pour transporter votre matériel du parking au site.

Près du camping se trouve un grand terrain pour taper dans un ballon de foot. Juste en arrière du terrain se trouve un parcours de cordes.

L’entrée du parc est gratuite, mais l’accès à la plage est payant.

5. Parc Maisonneuve

Ce parc massif de 63 hectares est situé juste à l’est du centre-ville de Montréal, dans un secteur connu sous le nom d’Hochelaga-Maisonneuve. Le parc comprend de vastes terrains de jeu, des sentiers de vélo et de marche, et même un golf municipal à neuf trous. À l’extrémité sud, vous trouverez le Jardin botanique de Montréal et l’Insectarium.

Lors de votre visite, ne soyez pas surpris de voir des moutons se promener – la ville a engagé ces professionnels naturels de l’entretien des pelouses pour qu’ils gardent le gazon tondu. De l’autre côté de la rue Sherbrooke, au sud, se trouvent la célèbre Tour de Montréal et le Stade olympique, le Biodôme et le Planétarium Rio Tinto.

6. Parc Arthur-Therrien

Le parc Arthur-Therrien est l’un des deux seuls parcs véritablement métropolitains de Montréal qui possèdent une plage où vous pouvez aller nager. Située à l’extrémité sud du parc, la plage de Verdun est une étendue de sable sur l’un des bras calmes du puissant fleuve Saint-Laurent. Près de la plage se trouvent des toboggans et un mur d’escalade pour enfants.

Si vous préférez nager dans un environnement plus contrôlé, une merveilleuse piscine et pataugeoire d’accompagnement est située à une courte distance de marche. Le parc regorge de belles choses à faire, notamment un parc de skateboard, six courts de tennis éclairés, un terrain de football, un losange de baseball et un terrain de basket. Des sentiers pédestres et cyclables pavés suivent la rivière et rejoignent le parc Champion au nord et le parc J. Albert-Gariepy au sud.

Si vous avez de l’appétit, il suffit de remonter la rue de l’Église dans le quartier agréable et de prendre une pâtisserie à la Sweet Lee’s Rustic Bakery. Le parc Arthur-Therrien dispose de vastes parkings payants, et si vous prenez le métro, descendez à l’arrêt De l’Église.

7. Parc Jarry

Le charmant parc Jarry est situé dans le quartier Villeray, qui abrite le quartier de la Petite Italie de la ville. Conduisez votre voiture, ou prenez le métro jusqu’aux arrêts De Castelnau ou Gare Parc, et promenez-vous dans ce grand espace vert. Dans le parc, vous trouverez de magnifiques arbres à fleurs entourant un petit lac, où vivent divers (et sympathiques) oiseaux aquatiques.

Sur les vastes terrains de jeu du parc, les Montréalais aiment jouer au football, au cricket et au soccer, et faire voler des cerfs-volants. Près du stade Uniprix, une grande piscine extérieure attire les familles et les jeunes pendant les mois d’été. À l’extrémité nord du parc, les skateurs tentent de perfectionner leurs derniers sauts et pirouettes, tandis que les basketteurs tirent des paniers à proximité.

Si vous avez un chien, empruntez l’un des nombreux sentiers qui serpentent dans le parc et finissent par aboutir au parc à chiens sans laisse près de la rue Gary-Carter.

8. Parc Westmount

Avec ses 26 acres, Westmount est une version plus petite de certains des plus grands parcs de Montréal, mais possède tout de même plusieurs des caractéristiques d’endroits comme le parc Jarry et le parc Arthur-Therrien. On y trouve notamment des courts de tennis, des plans d’eau naturels, des terrains de jeux, une pataugeoire, des terrains de baseball et de grands espaces verts. On trouve également sur place le centre récréatif de Westmount.

L’un des points forts de Westmount sont les merveilleux arbres en fleurs. Chaque printemps et jusqu’au début de l’été, une variété d’arbres mettent de merveilleuses fleurs. Certains de ces points forts sont les lilas japonais odorants et les arbres catalpas.

9. Le parc Angrignon

Avec une grande forêt urbaine et une longue et étroite pièce d’eau naturelle, Angrignon est un endroit délicieux pour faire son jogging, ou pour promener son chien. À une époque, la circulation traversait le parc, mais cette époque est révolue, et maintenant les grands boulevards accueillent des groupes de fitness pratiquant le Tai Chi et d’autres formes de fitness en groupe.

Sous les arbres et près du lac se trouvent des tables de pique-nique, un endroit idéal pour s’installer pour une sortie familiale amusante. Des toilettes sont à proximité ainsi qu’une aire de jeux pour enfants.

Si vous n’avez pas votre propre transport, le parc est facilement accessible en bus ou en métro à l’arrêt Angrignon (les deux utilisent le Terminus Angrignon).

10. Parc naturel du Cap-Saint-Jacques

Situé à l’extrême est de l’île, à Pierrefonds, le parc naturel du Cap-Saint-Jacques est une oasis de verdure. S’étendant sur 330 hectares, le parc est principalement une zone forestière, avec 12 kilomètres de sentiers de marche et 6,5 kilomètres de parcours de vélo de montagne serpentant à travers les arbres. En hiver, 14 kilomètres de pistes de ski de fond complètes avec deux chalets chauffés sont disponibles.

Le Cap-Saint-Jacques possède l’une des meilleures plages de Montréal. C’est un bel arc de sable situé dans une grande anse au large du lac des Deux Montagnes. Des eaux peu profondes, des filets de volley-ball et des tables de pique-nique en font une destination estivale pour ceux qui cherchent à s’échapper de la ville. Sur la pointe près de la plage se trouve le célèbre Château Gohier, un site qui mérite d’être visité.

Egalement situé dans le parc et accessible par une entrée séparée de la plage, se trouve une éco-ferme. La ferme est ouverte toute l’année, et les animaux sont toujours ravis de recevoir une visite. Un magasin sur place vend des fruits et légumes frais et d’autres conserves.

L’entrée dans le parc est payante, et un supplément est demandé pour garer votre voiture.

11. Parc La Fontaine

Le parc La Fontaine est un agréable parc de 40 hectares situé sur le Plateau Mont Royal. Le parc est un bon endroit pour s’attarder sur un banc ombragé ou peut-être flâner dans une contemplation tranquille. Un grand lac avec une fontaine à une extrémité est la pièce maîtresse du parc et abrite également des oiseaux aquatiques colorés. Des sentiers de promenade font le tour du lac et passent également près de l’impressionnante statue Dollard.

Si vous avez amené votre compagnon à quatre pattes et qu’il a de l’énergie à dépenser, rendez-vous au parc à chiens sans laisse dans le coin nord-est du parc. Le parc La Fontaine est une ruche d’activité en été, avec des joueurs de tennis sur les courts et les terrains de baseball et de football à proximité occupés tout l’été par des matchs de ligue. Les familles avec de jeunes enfants seront heureuses de savoir que deux pataugeoires se trouvent également dans le parc près de la rue Rachel Est.

En hiver, vous trouverez des pistes de ski de fond et un étang de patinage. L’accès se fait par la station de métro Sherbrooke, puis par une marche d’environ 500 mètres.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire