12 attractions touristiques de la péninsule gaspésienne

Il y a tellement de choses à faire en Gaspésie qu’il est difficile de croire qu’elle ne fait que 250 kilomètres de long et 100 à 140 kilomètres de large. S’étendant dans le golfe du Saint-Laurent et isolée du reste du Québec, la péninsule s’élève rapidement de sa côte pittoresque à un intérieur sauvage montagneux et boisé. Entre la mer et les montagnes intérieures, la Gaspésie est un paradis pour les sports de plein air, qu’il s’agisse de la randonnée, de l’alpinisme, du ski dans l’arrière-pays, du kayak, de la pêche, de la voile et même de la plongée sous-marine.

Mais les attractions touristiques de la Gaspésie ne sont pas toutes actives : des musées explorent la longue histoire (c’est ici que Champlain a débarqué pour la première fois en Amérique du Nord), la culture micmaque, les premières communications sans fil, la pêche et les fossiles. Des phares pittoresques et des villages soignés parsèment la côte. Les panoramas sont omniprésents, mais aucun ne se compare au premier site touristique de la péninsule : le célèbre rocher Percé, haut de 88 mètres, qui fait saillie sur la mer.

L’excellence de la cuisine n’est pas le moindre des attraits de la Gaspésie. Les spécialités locales défendent le meilleur de la tradition française avec du gibier, du poisson et des fruits de mer – y compris la truite locale et le saumon de l’Atlantique. Vous pouvez faire l’expérience des points saillants de cette belle région à l’aide de notre liste des meilleures attractions de la Gaspésie.

Note : Certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. Parc national Forillon

À l’extrémité de la péninsule gaspésienne, ce parc panoramique s’avance dans le golfe du Saint-Laurent. La côte nord du parc national Forillon est sauvage et accidentée, avec des falaises de calcaire pour la plupart. La bande côtière sud est moins grandiose, mais tout aussi impressionnante, avec des possibilités d’observation des oiseaux et d’observation des baleines en bateau.

Vous pouvez en apprendre davantage sur la faune de la région au centre d’information du Cap des Rosiers – qui est aussi le site d’un phare historique, le plus haut du Canada. Plus loin, au Cap Bon-Ami, un sentier étroit descend vers la plage pour une vue magnifique sur le cap et les falaises.

Adresse : 122, boul. Gaspé, Gaspé

Site officiel : http://www.pc.gc.ca/pn-np/qc/forillon/index.aspx

2. Rocher Percé

L’image signature de la Gaspésie est le gigantesque rocher rouge Percé qui se dresse majestueusement sur une mer d’un bleu profond. Et il est tout aussi beau en réalité. Les coups de boutoir de la mer ont érodé le rocher, qui est percé (percé en français, d’où le nom) par un grand trou à une extrémité. C’est le point le plus spectaculaire, mais toute la côte est un magnifique spectacle naturel d’affleurements rocheux photogéniques, de falaises imposantes et de ressac.

Samuel de Champlain a décrit ce rocher de 88 mètres de haut et de 475 mètres de long dans le journal de bord de son capitaine en 1603, et vous aussi, vous pouvez en avoir une vue depuis l’eau lors de l’une des nombreuses excursions en bateau depuis la ville de Percé. En 2017, la Plateforme Vitrée Suspendue) a ouvert au Géoparc de Percé, une scène d’observation en porte-à-faux d’une falaise du Mont Ste-Anne à 200 mètres d’altitude, offrant encore une autre perspective sur le rocher iconique. Un centre d’interprétation du Géoparc présente une exposition multimédia interactive, Tektonik, particulièrement attrayante pour les enfants.

Site officiel : https://www.geoparcdeperce.com/en/portfolio/plateforme-vitree-suspendue/

3. Île Bonaventure

L’île Bonaventure est un sanctuaire d’oiseaux d’environ quatre kilomètres carrés. C’est le plus grand gannet d’Amérique du Nord – environ 50 000 fous de Bassan viennent y nicher en été. Le côté est de l’île est un site de nidification idéal, avec des fentes et des corniches rocheuses. Outre les fous de Bassan, il y a des cormorans et d’autres oiseaux de mer, ainsi que des sentiers, afin que les visiteurs puissent mieux les observer.

Depuis le quai des bateaux, suivez le sentier Les Colonies de 5,6 kilomètres (aller-retour) qui traverse l’île jusqu’à la colonie de fous de Bassan. Vous pouvez aussi suivre le chemin du Roy, long de neuf kilomètres, qui fait le tour complet de l’île Bonaventure. Les vues sont spectaculaires. Pour les amateurs d’oiseaux, la colonie de fous de Bassan sur l’île Bonaventure est l’une des meilleures choses à faire au Québec.

Site officiel : http://www.sepaq.com/pq/bon/

4. Gaspé

Gaspé, principale ville de la péninsule et centre administratif et commercial, est située sur une colline surplombant la rivière York. La ville doit sa renommée à Jacques Cartier, puisque c’est ici qu’il a posé le premier pied sur le continent nord-américain en juillet 1534, qu’il a façonné une croix de bois et qu’il a pris possession des terres au nom du roi de France. Aujourd’hui, Gaspé est une communauté basée sur la pêche et l’industrie de la pêche, et vaut la peine de s’arrêter pour faire un peu de tourisme en faisant le tour de l’extrémité est de la péninsule.

La saisissante et moderne Cathédrale du Christ Roi est construite presque entièrement en bois et est la seule cathédrale en bois en Amérique du Nord. Conçue par l’architecte Gérard Notebaert, la nouvelle cathédrale a été consacrée en 1969, et possède de magnifiques vitraux. Le Musée de la Gaspésie raconte les voyages de Jacques Cartier et son arrivée ici, explore le patrimoine maritime de la région et raconte la lutte anglo-française pour le pouvoir sur cette région. Les expositions d’artefacts se combinent avec le multimédia pour animer le musée.

5. Aventures en mer

Largement entourée d’eau, il n’est pas étonnant que la Gaspésie regorge de possibilités d’explorer et de jouer sur l’eau. Pour les touristes, l’une des choses les plus populaires à faire est une croisière autour du rocher Percé pour des perspectives différentes et de superbes séances de photos. Les croisières Les Bateliers de Percé se rendent également à l’île Bonaventure pour voir les fous de Bassan.

Plus de six espèces de baleines différentes fréquentent les eaux du parc national Forillon, dont les baleines bleues et les baleines à bosse. Croisières Baie de Gaspé à Gaspé opère des croisières d’observation des baleines à partir de Gaspé avec un guide-interprète professionnel. Toujours à Gaspé, Aube sur Mer offre des excursions en kayak, tout comme Avolo Plein Air à Percé. L’Écovoile de la Baie-des-Chaleurs fait des excursions d’une journée à la voile à partir de Carleton-sur-Mer sur la Baie des Chaleurs. Pour explorer les fonds marins, vous pouvez faire de la plongée sous-marine avec le Club Nautique de Percé à Percé.

6. Pointe à la Renommée

Le Site Historique de Pointe-à-la-Renommée combine un phare rouge saisissant avec le site de la première station radio maritime d’Amérique du Nord, installée ici par l’inventeur Guglielmo Marconi en 1904. La maison du gardien du phare présente une vidéo sur le phare et sur ceux qui ont veillé à son éclairage. Vous pouvez monter au sommet pour avoir une vue magnifique sur la côte et le Saint-Laurent. Les expositions du musée racontent l’histoire de la station de Marconi et son rôle dans le développement des communications radio.

7. Bonaventure

Cette petite communauté de vacances sur la baie des Chaleurs a été fondée par des Acadiens qui s’y sont réfugiés pour échapper à la déportation, et vous pouvez en apprendre davantage sur la culture acadienne au Musée Acadien du Québec. Un bon endroit pour les familles est le Bioparc, un petit zoo avec environ 40 animaux originaires de la Gaspésie. Des activités dans tout le parc encouragent les enfants à en apprendre davantage sur les animaux et leur environnement.

A environ 20 kilomètres à l’est de Bonaventure, le Site historique du Banc de Paspebiac possède 11 bâtiments restaurés qui racontent l’histoire de l’industrie locale de la pêche au cours des deux derniers siècles. Des démonstrations des techniques traditionnelles de construction navale, de montage de filets, de forge et de fabrication de tonneaux, ainsi que des représentations théâtrales donnent vie au village, ce qui en fait une autre bonne attraction pour les familles.

8. Parc national de la Gaspésie

Plus de 25 sommets de plus de 1 000 mètres couronnent les deux chaînes de montagnes de ce parc national situé au cœur de la Gaspésie. On accède aux chaînes Chic-Choc et McGerrigle par 140 kilomètres de sentiers pédestres qui comprennent l’un des meilleurs tronçons du Sentier des Appalaches international. Une des ascensions préférées est celle du Mont Jacques-Cartier, le deuxième plus haut sommet du Québec. Les parties les plus élevées du parc sont l’habitat d’un troupeau de caribous forestiers rares.

Le Mont Albert, un sommet de la chaîne des Chic-Chocs, est bien connu des avides skieurs de l’arrière-pays au Québec, mais reste un secret bien gardé en dehors de la région. Les ruisseaux et les lacs de montagne rendent la région populaire pour la pêche, et il y a des campings partout dans le parc.

Adresse : 1981 Route du Parc, Sainte-Anne-des-Monts, Québec

Site officiel : https://www.sepaq.com/gaspesie

9. Ste-Anne-des-Monts

La route de Ste-Anne-des-Monts est typique de la côte rocheuse. Elle traverse un terrain impénétrable, soit au bord de l’eau, soit le long des falaises, et passe par de nombreux petits villages de pêcheurs avec des églises relativement grandes, des petites maisons, et rien que des vagues et des mouettes à perte de vue. Le phare et musée de La Martre, de couleur rouge vif, est situé à environ 15 kilomètres à l’est de la ville.

Au quai, vous trouverez Exploramer, un musée interactif qui explore la vie marine du fleuve Saint-Laurent. L’aquarium, les bassins tactiles, les activités et les excursions en mer à bord du JV Exploramer sont tous axés sur le fleuve, ses habitants et son environnement. Visiter cet endroit est une activité populaire pour les familles ; les enfants aiment particulièrement enfiler des cuissardes pour explorer le lit du fleuve à marée basse et recueillir la vie marine à examiner.

10. Site d’interprétation de la culture Micmac

Le Site d’interprétation de la culture Micmac de Gespeg montre comment le peuple local Micmac a vécu en Gaspésie au cours des trois derniers siècles, avec une réplique d’un village traditionnel et d’un camp d’été de maisons couvertes d’écorce. Les expositions et la visite guidée illustrent la vie quotidienne, la cueillette des aliments et les arts et savoir-faire traditionnels. L’accent est mis sur la vie spirituelle des Micmacs et leur relation avec l’environnement naturel.

Une boutique expose des exemples exceptionnels d’art et d’artisanat contemporains réalisés par des membres de la nation micmaque de Gaspé. La visite se termine par des échantillons d’aliments traditionnels.

Adresse : 783, boulevard Pointe-Navarre, Gaspé, Québec

Site officiel : https://www.micmacgespeg.ca/explore/?lang=en

11. Site fossilifère du Parc National de Miguasha

Un des premiers sites au monde, avec deux autres dans l’ouest de la Nouvelle-Écosse, illustrant la transition des poissons vers des créatures capables de marcher sur la terre ferme, le Parc National de Miguasha est classé site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Les fossiles trouvés ici illustrent des poissons datant de 370 millions d’années avec des os rudimentaires dans leurs nageoires qui montrent le début des bras et des jambes. On les appelle des poissons à nageoires lobées et ils constituent le lien entre les poissons et les premiers vertébrés terrestres à quatre pattes qui pouvaient respirer hors de l’eau, les tétrapodes.

Les fossiles de poissons, d’invertébrés et de plantes présentés dans les expositions du centre d’interprétation sont d’une qualité exceptionnelle et sont ceux-là mêmes qui ont été utilisés par les paléontologues pour former notre compréhension de l’évolution des créatures de la mer vers la terre. Vous pouvez faire le tour de la plage pour découvrir les fossiles tombés des falaises (mais vous n’êtes pas autorisé à les ramasser) ou vous pouvez participer à une visite guidée pour en apprendre encore plus sur le site et son importance pour la compréhension scientifique des origines des vertébrés.

Adresse : 231 Route de Miguasha Ouest, Nouvelle, Québec

Site officiel : https://www.sepaq.com/pq/mig/index.dot

12. Matapédia

Juste de l’autre côté de la ligne de démarcation avec le Nouveau-Brunswick, le village de Matapédia est situé dans un cadre enchanteur entre deux célèbres rivières à saumon, la Matapédia et la Restigouche, au milieu de collines verdoyantes connues pour leurs brillantes couleurs d’automne. Un certain nombre de ponts couverts, certains ouverts à la circulation, d’autres réservés aux piétons, ont été préservés depuis le début du 20e siècle.

Bien indiquées à partir du chemin Petit, les Chutes à Picot sont souvent répertoriées comme l’une des plus belles chutes d’eau du Québec. En hiver, la station de ski Le Petit Chamonix propose du ski alpin et du ski de fond, ainsi que de la planche à neige, de la glissade sur tube et du patinage sur glace.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire