18 Attractions touristiques en Québec

Vaste province qui constitue environ un sixième du Canada, le Québec couvre des paysages diversifiés – des villes historiques à la toundra arctique isolée. La région s’étend presque jusqu’au cercle polaire arctique au nord, borde les États américains du Vermont et de New York au sud, et la baie d’Hudson à l’ouest. Le fleuve Saint-Laurent, long de près de 1 200 kilomètres, traverse les régions les plus peuplées de la province.

Bien que la plupart des visiteurs se dirigent vers les deux principales villes, Montréal et Québec, il y a beaucoup de choses à faire dans toute la province, été comme hiver. Les sites historiques, les institutions culturelles, les festivals, les petites villes et les magnifiques parcs et espaces naturels ne sont que quelques-uns des points forts. Trouvez les meilleurs endroits à visiter dans la province avec notre liste des principales attractions au Québec.

Note : Certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. Place Royale

La place Royale est le lieu de naissance de la ville de Québec, où Samuel de Champlain a établi la première habitation en 1608 et où il reste une collection exceptionnelle de bâtiments des 17e et 18e siècles qui constituent un petit échantillon du Vieux-Québec. La jolie église de pierre Notre-Dame des Victoires, datant de 1688, fait face à la place, ainsi que des attractions touristiques modernes comme un avant-poste du Musée de la Civilisation.

Il y a beaucoup de visites du Vieux-Québec à quelques rues de là, notamment dans le charmant Quartier Petit-Champlain, où des bâtiments historiques bordent d’étroites rues réservées aux piétons. Ici, vous trouverez de nombreuses choses à voir et à faire, notamment des boutiques d’artisans, une variété de restaurants fantastiques et une murale en trompe-l’œil au thème historique.

2. Le Château Frontenac

Surplombant la ville de Québec, le grandiose Château Frontenac est le bâtiment le plus emblématique de la capitale provinciale, visible à des kilomètres à la ronde. Le Canadien Pacifique a construit l’hôtel en 1894, et il accueille toujours des clients du monde entier dans l’un des cadres les plus romantiques que l’on puisse trouver.

Le point de vue à flanc de colline était autrefois l’emplacement du fort Saint-Louis, mais aujourd’hui, la large promenade de la Terrasse Dufferin offre des vues panoramiques vers le sud jusqu’à Lévis et le fleuve Saint-Laurent. Les clients de l’hôtel et les touristes peuvent voir les ruines du fort qui se trouvent sous la Promenade des Gouverneurs, une route principale qui mène au sud vers les Plaines d’Abraham et la Citadelle.

Adresse : 1 Rue des Carrières, Québec, Québec

3. Musée de la Civilisation)

Situé sur les rives du fleuve Saint-Laurent dans le quartier du Vieux-Port de Québec, le Musée de la Civilisation abrite une étonnante collection d’artefacts et d’expositions consacrées à la civilisation humaine dans le monde.

Les collections permanentes comprennent également des expositions axées sur l’histoire régionale, notamment l’histoire des premières rencontres entre les Européens et les peuples autochtones, le développement des territoires et le peuple québécois.

D’autres expositions permanentes explorent d’importants bâtiments emblématiques, l’histoire de l’industrie de la betterave à sucre, l’histoire des voitures à chevaux et même un laboratoire numérique où les visiteurs peuvent faire leurs propres recherches. Les expositions temporaires couvrent une variété de sujets anthropologiques, des sociétés aborigènes aux explorations de la façon dont l’ère numérique moderne a affecté la civilisation humaine.

Plusieurs des expositions comprennent des éléments interactifs, tant pour les jeunes visiteurs que pour les adultes, et des activités spéciales pour les enfants sont également disponibles. Des visites guidées sont disponibles.

Il existe également un avant-poste du Musée des civilisations à la Place Royale, et les touristes peuvent en apprendre davantage sur l’histoire des Canadiens français au Musée de l’Amérique Francophone (Musée de l’Amérique française), qui se spécialise dans l’examen de l’histoire et de l’état actuel des immigrants français dans les Amériques ; il est situé dans la Haute-Ville de la ville, dans l’historique Séminaire de Québec.

Adresse : 85, rue Dalhousie, Québec (Québec)

Site officiel : www.mcq.org/en

4. Chutes Montmorency

Juste au nord-est de Québec, la large cascade des Chutes Montmorency dévale un escarpement de 84 mètres. Les chutes sont plus hautes que les Chutes du Niagara, et un étroit pont suspendu pour piétons traverse la Rivière Montmorency jusqu’à l’île d’Orléans, vous permettant de regarder l’eau se précipiter sur le bord juste sous vos pieds.

Il y a aussi un téléphérique, qui se rend au sommet des chutes et offre de grandes vues sur le paysage environnant, et le Montmorency Manor abrite un centre d’interprétation et un restaurant. Les visiteurs peuvent également profiter des vues sur les chutes depuis les nombreux sentiers, escaliers et plateformes d’observation, et il y a plusieurs aires de pique-nique.

Adresse : 5300 boulevard Sainte-Anne, Québec

Site officiel : www.sepaq.com/ct/pcm

5. Vieux-Montréal (Old-Montreal)

Plus facile à explorer à pied, le Vieux-Montréal est une concentration de bâtiments des 17e, 18e et 19e siècles en bordure du Vieux-Port de la ville. Plusieurs des principales attractions touristiques de Montréal se trouvent dans cette section historique de la ville, notamment la basilique néogothique de Notre-Dame et la place Jacques-Cartier, qui est très fréquentée par les piétons.

Le secteur du Vieux-Port offre de nombreuses activités à faire en famille, notamment le Centre des sciences de Montréal et la patinoire Natrel. Les couples et les familles adoreront La Grande Roue de Montréal (Observation Wheel). Cet ajout plus récent au bord du fleuve offre des vues spectaculaires sur le Vieux-Montréal, le centre-ville et au-delà depuis l’intérieur de gondoles fermées.

Parc Jean Drapeau

Île Sainte-Hélène, une île artificielle qui a accueilli l’Exposition universelle en 1967, abrite maintenant le Parc Jean Drapeau et ses nombreuses attractions familiales. La chose la plus populaire à faire avec les enfants est une visite de l’immense Parc d’attractions La Ronde, qui offre une gamme de manèges pour enfants et de manèges à sensations fortes pour tous les âges, ainsi que des divertissements et des jeux.

Le Biodôme de Montréal, la plus grande structure de ce type au monde, est une biosphère mettant en valeur la technologie verte avec des expositions sur l’écologie et les questions environnementales l’entrée est gratuite pour les touristes de moins de 18 ans.

Les amateurs d’histoire voudront s’arrêter au Musée Stewart, où les collections permanentes comprennent des milliers de pièces d’art et d’artefacts, notamment des objets domestiques, des équipements et des armes militaires, des équipements scientifiques et des livres rares. De plus, le musée accueille des expositions et des événements spéciaux tout au long de l’année.

L’emplacement : Île Sainte-Hélène, Montréal, Québec

7. Musée canadien de l’histoire

Situé à Gatineau, ce bâtiment moderne regarde de l’autre côté de la rivière les Édifices du Parlement à Ottawa. Ce musée phare du Canada explore l’histoire humaine au Canada, allant des cultures des Premières nations du Nord-Ouest du Pacifique aux marins nordiques. En plus des expositions permanentes, le musée accueille des expositions itinérantes de musées partenaires.

Les familles n’ont pas à s’inquiéter de voir les plus jeunes s’ennuyer – l’entrée au musée d’histoire donne également accès au Musée canadien des enfants, un lieu interactif axé sur le jeu où les enfants peuvent mettre la main à la pâte et découvrir un éventail de cultures et de thèmes historiques. Il y a aussi un cinéma IMAX de sept étages au musée qui présente une variété de films qui portent sur l’histoire canadienne et la vie dans le Nord.

Adresse : 100, rue Laurier, Gatineau, Québec

Site officiel : www.historymuseum.ca

8. Basilique Notre-Dame

La basilique Notre-Dame, d’allure royale, est l’une des attractions touristiques les plus visitées du Vieux-Montréal et la plus ancienne église de la ville. Ses tours jumelles et sa façade néogothique surplombent la Place d’Armes. L’intérieur a été conçu par Victor Bourgeau. L’église a été fondée en 1656, et l’impressionnante structure actuelle a été construite en 1829. À l’intérieur, les vitraux et les sculptures en bois ornées offrent un spectacle majestueux.

Les autres caractéristiques notables sont un orgue de 7 000 tuyaux et une chaire sculptée à la main ; les visites sont disponibles moyennant un droit d’entrée. Souvent, un spectacle son et lumière en soirée présente l’histoire de Montréal à travers des projections lumineuses.

Dans la ville de Québec, il y a aussi la Cathédrale Notre-Dame-de-Quebec, connue pour ses vitraux, son baldaquin épiscopal et son autel orné. Achevée en 1844, elle a été conçue par l’architecte Baillairgé.

Adresse : 110 Rue Notre-Dame Ouest, Montréal, Québec

Site officiel : www.basiliquenotredame.ca

9. La Citadelle de Québec

Située au sommet du Cap Diamant et face au fleuve Saint-Laurent, la Citadelle de Québec, en forme d’étoile, est prête à défendre la ville de Québec depuis 1832. Sa présence imposante est ponctuée de murs épais et de remparts imposants, qui sont entourés de profonds fossés. Le musée militaire, ouvert toute l’année, est installé dans l’ancienne poudrière du fort datant du 18e siècle, et pendant les mois d’été, les touristes ont droit à une cérémonie quotidienne de relève de la garde le matin.

La Citadelle est toujours utilisée comme poste militaire actif et sert de quartiers pour tous les grades, ainsi que de résidence d’été du gouverneur général du Canada. Elle sert également de quartier général au distingué 22e régiment canadien.

Adresse : 1 Côte de la Citadelle,Québec, Québec

Site officiel : www.lacitadelle.qc.ca/en

10. Mont Tremblant

Les stations de ski des Laurentides canadiennes sont les destinations hivernales préférées, et la principale d’entre elles est le Mont Tremblant – le plus haut sommet des Laurentides (960 mètres), situé à environ 150 kilomètres au nord de Montréal. De bons restaurants, des divertissements et de nombreux hébergements définissent la communauté de villégiature, qui est logée dans un village piétonnier pittoresque. La région est également une destination automnale, lorsque les feuilles prennent des teintes automnales d’orange, de rouge et d’or.

Un autre domaine skiable populaire est le Mont Sainte-Anne, situé près de Québec. En plus des excellentes conditions de sports d’hiver, la station offre de nombreuses activités estivales, notamment le camping, la randonnée, le vélo de montagne et le golf.

Adresse : 1000 Chemin des Voyageurs Mont-Tremblant, Mont Tremblant, Québec

11. Jardin Botanique de Montréal (Montreal Botanical Gardens)

Les luxuriants et charmants jardins botaniques couvrent 75 hectares adjacents au Stade olympique dans le Parc Maisonneuve de Montréal. L’établissement abrite des jardins extérieurs et des jardins en serre, dont beaucoup sont centrés sur une culture particulière. Parmi les 20 jardins extérieurs, on trouve le jardin chinois, le jardin japonais et le jardin des Premières Nations, qui célèbrent chacun les traditions de leur culture respective.

Les 10 serres d’exposition contiennent un total d’environ 3 000 spécimens, dont des collections d’orchidées, de bonsaïs et de penjing, de cactus, de cycades et bien d’autres. L’organisme offre également des causeries, des ateliers et d’autres documents éducatifs pour aider les visiteurs dans leurs propres projets de jardinage.

Jardin botanique de Montréal

Aussi dans le même parc, l’Insectarium est une attraction familiale, qui présente des insectes rares et communs, et il y a un excellent planétarium, qui plonge les visiteurs dans le monde de l’astronomie.

Adresse : 4101, rue Sherbrooke Est, Montréal, Québec

Site officiel : http://espacepourlavie.ca/en/botanical-garden

12. Parc de la Gatineau

Une forêt vallonnée, en grande partie non aménagée, et des lacs sereins constituent le parc de la Gatineau, situé près de la ville et de la rivière du même nom. À l’intérieur des limites du parc, le domaine Mackenzie-King est l’ancienne résidence de l’excentrique premier ministre canadien William Lyon Mackenzie-King et à la Cave Lusk, les visiteurs peuvent faire des visites guidées de cette caverne de marbre.

Le Belvédère Champlain (Champlain Lookout) est le point de vue le plus populaire du parc, offrant des vues dignes d’être photographiées sur la vallée de la rivière et les collines couvertes d’arbres – un spectacle particulièrement impressionnant en automne. Un mélange de marcheurs, de cyclistes et de propriétaires de chiens profite des sentiers du parc, et il y a aussi des installations pour le camping, la natation, la pêche et le ski.

Adresse : 33, chemin Scott, Old Chelsea, Québec

Site officiel : http://www.ncc-ccn.gc.ca/places-to-visit/gatineau-park

13. Baie d’Hudson

Les vastes paysages et les eaux de la baie d’Hudson constituent l’une des régions les plus éloignées du Canada, couvrant une superficie de 637 000 kilomètres carrés. Avec des zones s’étendant jusqu’au cercle polaire arctique, ce terrain rude abrite des raretés du monde naturel. On y trouve plus de 800 espèces de végétation arctique, dont le lupin arctique, le coquelicot polaire et la saxifrage pourpre. Les oiseaux migrateurs, et les phoques sont communs, et les ours polaires font parfois une apparition.

Baie d’Hudson

La baie elle-même abrite une population de poissons en bonne santé, et les bélugas sont vus occasionnellement. Les peuples inuits sont les résidents traditionnels de la région, et les petites communautés d’avant-postes ont résisté à l’épreuve du temps.

14. Parc national Forillon

Ce parc national sauvage et accidenté se trouve à l’extrémité de la péninsule gaspésienne, s’avançant dans le golfe du Saint-Laurent. Les paysages dramatiques abondent, avec des falaises de calcaire et le phare isolé du Cap des Rosiers. Ce phare, le plus haut du Canada, abrite également un bon centre d’information, qui renseigne sur la faune et la flore de la région. Cette région de la Gaspésie est populaire auprès des ornithologues, et vous pouvez y trouver plusieurs excursions en bateau pour l’observation des baleines. Ceux qui sont prêts à emprunter le sentier qui longe le Cap Bon-Ami sont récompensés par des vues imprenables sur les falaises qui bordent le cap.

Adresse : 122, boulevard Gaspé, Gaspé, Québec

Site officiel : http://www.pc.gc.ca/pn-np/qc/forillon/index.aspx

15. Basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré

Un demi-million de pèlerins se rendent chaque année dans la paisible ville riveraine de Ste-Anne de Beaupré, où se trouve la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré. Sainte Anne est la sainte patronne du Québec, et on lui attribue de nombreux événements miraculeux. L’entrée est couverte de béquilles abandonnées, qui témoignent des malades, des handicapés et des blessés qui ont rapporté des guérisons miraculeuses. La structure actuelle a été construite en 1926, mais l’endroit abrite un lieu de culte dédié à sainte Anne depuis le 17e siècle.

Dans la région, située juste au nord-est de la ville de Québec, on trouve également des canyons de rivière et des chutes d’eau aux Chutes Ste-Anneet Sept-Chutes. Ici, les touristes peuvent explorer les sentiers naturels et admirer la gorge depuis des ponts suspendus.

Adresse : 10018 Ave Royale, Sainte-Anne-de-Beaupré, Québec

16. Iles de la Madeleine

Dans le golfe du Saint-Laurent, les dunes de sable et les plages de l’archipel des Îles de la Madeleine constituent un endroit idyllique et animé en été. Environ 90 kilomètres de dunes de sable filiformes relient six des douze îles de l’archipel des Îles de la Madeleine. Les îles sont idéales pour les sports nautiques, les observateurs d’oiseaux et tous ceux qui aiment les longues promenades dans les dunes la meilleure période pour une visite est le mois d’août.

L’île du Havre aux Maisons, avec ses douces collines, ses falaises rouges, ses chemins sinueux et ses maisons éparpillées est l’une des plus belles îles des Îles de la Madeleine. Des maisons traditionnelles se dressent entre une école patrimoniale, un couvent centenaire et l’église Sainte-Madeleine. Également sur Havre-aux-Maisons, Cap Alright possède un petit phare et se distingue par ses impressionnantes formations rocheuses au large.

La moitié de la population de l’archipel vit sur l’Île du Cap aux Meules, et de là, un traversier permet de rejoindre l’Île d’Entrée, la seule île habitée non reliée aux autres. La Butte du Vent offre une vue magnifique sur les îles environnantes, et par temps clair, il est possible de voir jusqu’à l’île du Cap-Breton, à près de 100 kilomètres. L’île du Havre-Aubert est l’île la plus au sud de l’archipel, et sa petite ville abrite le Musée de la Mer.

17. Île Bonaventure (île Bonaventure)

Cette île située au large de la Gaspésie, dans le golfe du Saint-Laurent, est un sanctuaire d’oiseaux réputé, où environ 50 000 fous de Bassan affluent pendant l’été. L’île présente le paysage accidenté et pittoresque de la Gaspésie et ses falaises rocheuses abruptes. Un sentier de la nature permet d’observer les oiseaux, où les touristes verront également d’autres oiseaux marins, notamment des macareux moines, des sternes, des petits pingouins et de multiples variétés de cormorans.

Le parc englobe également le très photographié Rocher Percé (Pierced Rock) parmi d’autres affleurements rocheux et de magnifiques falaises, qui ont été sculptés par les éléments. La position de l’île le long de la Côte Percé en fait une excellente destination pour les photographes et les amoureux de la nature pendant les mois d’été.

Site officiel : http://www.sepaq.com/pq/bon/

18. Le parc du Mont-Royal

Le Mont-Royal est non seulement l’homonyme de Montréal, mais aussi la montagne qui en est le cœur. Son sommet de 233 mètres permet d’avoir une belle vue sur la plus grande ville du Québec, notamment depuis le Belvédère Kondiaronk.

De nombreux événements se déroulent dans le parc, qu’il s’agisse de patinage hivernal sur le Lac-aux-Castors ou de ski de fond, ou encore du battement de nombreux tambours aux Les Tam-Tams, qui ont lieu les dimanches d’été près du monument de sir George-Étienne Cartier. Depuis la plate-forme du sommet, les visiteurs ont une vue panoramique sur l’île de Montréal et le fleuve Saint-Laurent. Si l’air est particulièrement clair, on peut également apercevoir les sommets des Adirondacks aux États-Unis.

Site officiel : www.lemontroyal.qc.ca/en

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire