9 Meilleures randonnées dans le parc provincial de Killarney

Le parc provincial Killarney et les montagnes et forêts environnantes situées juste à l’extérieur du parc abritent certains des meilleurs sentiers de randonnée de l’Ontario. Les montagnes de quartzite blanc, les lacs intérieurs placides et les paysages spectaculaires de la baie Georgienne du lac Huron créent un paysage diversifié qui offre une gamme d’expériences de randonnée.

Depuis les sentiers, vous pouvez voir les voiliers courir sur l’eau bleue étincelante de la baie et les canoës dériver silencieusement le long des lacs calmes. La faune est abondante dans le parc : ours noirs, cerfs, orignaux et renards sont des curiosités courantes.

Le parc provincial Killarney entretient un certain nombre de sentiers dans les limites du parc. Les sentiers à l’extérieur du parc sont entretenus par la municipalité ou les hôtels locaux.

Dans le parc, la plupart des sentiers de randonnée sont balisés par des marqueurs bleus et rouges sur les arbres ou peints sur les rochers. Sur les sections rocheuses ouvertes, des tas de pierres indiquent également la direction.

Les sentiers à l’extérieur du parc utilisent une gamme de marqueurs mais sont généralement notés par des marques de peinture colorée sur les arbres et les rochers. Certains de ces itinéraires sont plus difficiles à suivre que ceux situés dans le parc.

Pour décider quel sentier vous convient le mieux, consultez notre liste des meilleures randonnées à Killarney.

Voir aussi : Où séjourner à Killarney

Note : certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. The Crack

Le Crack est la principale randonnée de Killarney, mettant en valeur les montagnes de roche blanche de la région et offrant une vue imprenable sur les lacs intérieurs. En automne, lorsque les feuilles changent de couleur, cette randonnée est l’une des meilleures de tout l’Ontario.

Mais la récompense n’est pas facile. The Crack est ainsi nommé en raison d’une fissure dans les montagnes, où d’énormes rochers ont dévalé la partie supérieure de la randonnée, créant ainsi une difficile escalade sur des rochers qui nécessite l’utilisation des mains et des pieds.

Heureusement, la fissure n’est qu’une petite section près du sommet, et la plupart des randonneurs peuvent facilement la faire s’ils sont assez en forme pour gérer l’ascension jusqu’à ce point.

Contrairement à de nombreux sentiers de randonnée autour de Killarney qui sont une chaîne de courtes montées et descentes, ce sentier ressemble à une randonnée en montagne, avec une longue remontée jusqu’au sommet et un retour par le même itinéraire.

Le sentier entier fait six kilomètres, et il se trouve dans le parc provincial de Killarney. Le parcours est bien balisé et bien entretenu et prend en moyenne entre trois et quatre heures. Le départ du sentier se trouve le long de la route principale, à sept kilomètres à l’est du bureau du parc.

2. Silver Peak

Silver Peak, dans les monts La Cloche, est le point le plus élevé du parc provincial de Killarney et figure régulièrement dans les peintures et les photographies du parc. Du sommet de ce pic en quartzite blanc étincelant, on a une vue imprenable dans toutes les directions, sur les lacs environnants, les montagnes ondulées et, au-delà, sur la baie Georgienne. C’est sans aucun doute, la plus belle vue du parc, mais il faut un peu d’effort pour y arriver.

Pour faire cette randonnée d’un jour, le point de départ du sentier n’est accessible qu’en canoë ou en kayak, avec une pagaie de trois kilomètres dans un sens.

Depuis le point de départ du sentier, la randonnée suit un chemin régulier à travers la forêt pendant environ trois kilomètres, puis prend un virage serré et grimpe sur 2,5 kilomètres jusqu’au pic. Cette dernière section est une montée régulière avec des sections raides et finit par sortir des arbres sur le sommet de la montagne blanche et étincelante. Au sommet se trouvent deux belvédères sur des pics adjacents.

C’est une marche de 12 kilomètres aller-retour, avec une pagaie de six kilomètres aller-retour. La seule autre option est de faire cette randonnée comme un embranchement du sentier de randonnée La Cloche Silhouette, long de 78 kilomètres. Depuis le camping du lac George, il faut parcourir 25 kilomètres dans un sens sur le sentier La Cloche Silhouette jusqu’au sentier Silver Peak.

L’accès pour cette randonnée se fait au bout de la route du lac Bell, où se trouve un bureau du parc et où l’on peut louer des canoës sur place grâce à Killarney Kanoes. La pagaie est assez facile, et le point de départ du sentier relativement facile à trouver à l’extrémité d’une baie, ce qui signifie que vous ne pouvez pas pagayer au-delà du point de départ du sentier.

3. Ruisseau Chikanishing

Le ruisseau Chikanishing est une belle randonnée qui offre de belles vues en hauteur sur le ruisseau, la baie Georgienne et les îles et rochers. Elle permet également un accès direct au rivage rocheux de la baie Georgienne.

Cette randonnée de trois kilomètres traverse des crêtes rocheuses le long du ruisseau Chikanishing jusqu’à la baie. Jusqu’au belvédère le plus élevé, juste avant la descente vers le rivage, le sentier est relativement facile à modéré. Au-delà du belvédère, le sentier descend vers l’eau, avec quelques sections rocheuses délicates qui peuvent nécessiter l’utilisation des bras et des jambes pour franchir les crêtes.

Le long du rivage, les rochers lisses offrent un endroit délicieux pour se détendre ou aller se baigner par une journée chaude. De longues et larges veines de quartzite traversent la roche rouge et serpentent dans l’eau étonnamment claire. Le sentier remonte ensuite par-dessus la crête et revient par un chemin forestier.

La durée totale de cette randonnée est d’environ une à 1,5 heure. Si vous manquez de temps ou si vous ne voulez pas vous attaquer à la randonnée qui descend les rochers jusqu’à la baie, vous pouvez vous rendre au belvédère, où se trouve une plaque, en 20 minutes environ, et revenir par le même chemin qu’à l’aller pour un aller-retour de 40 minutes. Il s’agit de la portion la plus pittoresque de l’itinéraire.

4. Cranberry Bog

La randonnée de Cranberry Bog est un sentier charmant qui traverse une forêt mixte, passe au-dessus d’un barrage de castors et longe des zones humides et des lacs. Sur Cranberry Bog, vous pouvez voir plusieurs maisons de castors, ainsi que des castors et d’autres animaux sauvages, si vous avez de la chance. Le sentier suit la tourbière sur une rive de roche lisse et rose parsemée de pins.

Dans le dernier quart de la randonnée, le sentier rejoint le sentier de la Cloche Silhouette et passe devant le lac A. Y. Jackson, pour se terminer au camping du lac George. Vous pouvez emprunter un court sentier secondaire, à l’endroit où les deux sentiers se rejoignent, pour admirer un autre paysage lacustre. À la jonction des deux sentiers, le sentier Cranberry Bog continue à gauche, mais si vous tournez à droite et marchez environ 300 mètres sur le sentier La Cloche Silhouette, vous arriverez au Lac Sheguiandah.

Un camping d’arrière-pays se trouve sur ce lac, marqué d’une flèche jaune. Si personne ne campe ici, vous pouvez marcher jusqu’au camping pour trouver d’excellentes vues sur les parois colorées des falaises sur la rive opposée. De là, revenez sur vos pas jusqu’à ce que vous rejoigniez à nouveau le sentier Cranberry Bog.

Une autre extension scénique de ce sentier est possible lorsque vous atteignez le lac A.Y. Jackson. Depuis le sentier de randonnée, vous pouvez voir une vue complète sur le lac jusqu’aux falaises blanches des montagnes de La Cloche. En marchant, vous verrez une balise jaune indiquant un sentier qui s’avance sur la droite et qui mène à des campings situés à environ 700 ou 800 mètres sur la rive du lac. Vous pouvez faire une randonnée à mi-chemin de ce sentier de camping jusqu’à un point d’observation élevé offrant une vue fantastique sur les lacs et les montagnes. De nouveau, revenez par ce chemin pour rejoindre le sentier principal. La durée totale de cette randonnée est d’environ2 à 2,5 heures.

5. Granite Ridge

Granite Ridge est une fabuleuse randonnée de deux kilomètres avec un mélange d’histoire et de paysages. La plupart des gens font cette randonnée pour la vue depuis les points élevés qui donnent sur la forêt vers la chaîne de La Cloche et vers une vue lointaine de la baie Georgienne, mais il y a d’autres attractions le long du sentier.

Cette région était autrefois occupée par des homesteaders, et des vestiges de leur passage ici subsistent encore. Si vous savez où regarder, vous trouverez des trésors cachés le long du chemin, notamment pour les photographes.

Le point de départ du sentier se trouve directement en face de l’autoroute, au bureau du parc provincial Killarney. La randonnée commence comme une promenade très facile dans les bois le long d’un chemin plat à travers des peuplements de pins, plantés il y a longtemps en rangs uniformes, et des bouleaux matures qui poussent naturellement. Les numéros indiqués par des panneaux que l’on trouve le long de l’itinéraire correspondent à un dépliant vendu au bureau du parc et offrant des informations sur la végétation et certains sites le long du chemin.

Au repère n°3, un sentier part sur la droite, descendant une pente douce à travers une rangée de pins. Il ne s’agit pas d’une partie entretenue du sentier, mais en bas, et juste à droite à environ 50 mètres, se trouvent un certain nombre de vieilles voitures et de camions des environs des années 1950. Ils ont été abandonnés ici il y a des décennies, et des arbres sont tombés sur certains d’entre eux ou ont poussé entre les châssis.

Après la balise n°3 du sentier principal, le sentier passe ensuite devant un vieux véhicule Dodge rouillé bien visible. Un peu plus loin, le chemin tourne à gauche, avec des panneaux indiquant le coin, et le sentier commence alors une montée régulière et parfois raide vers le belvédère. Cette partie demande un peu d’effort mais n’est pas techniquement difficile. La durée totale de cette randonnée est d’environ une heure, mais plus longue si vous prévoyez de vous attarder au sommet.

6. George Island

George Island se trouve juste de l’autre côté du chenal du centre-ville de Killarney et est plus facilement accessible par une rapide navette en bateau depuis le Sportsman’s Inn. Le fait que cette randonnée se trouve sur une île donne l’impression d’être un peu plus éloignée que la plupart des autres dans la région, et comme elle n’est pas promue par le parc, elle est souvent beaucoup moins fréquentée. Ajoutez à cela le magnifique paysage des étangs de castors et le rivage accidenté et exposé de la baie Georgienne, et cela vaut vraiment la peine de s’aventurer hors du parc pour cette randonnée.

La randonnée de l’île George part du quai et se dirige vers l’intérieur des terres, à travers une forêt de pins et d’arbres à feuilles caduques, le long des étangs de castors, pour déboucher sur la baie Georgienne. Des pierres lisses et polies par les vagues, de couleur rouge, grise, verte, jaune et orange, bordent le bord de l’eau et, plus loin, des affleurements de granit rose forment le rivage. À certains endroits, le rivage est marécageux et peut être délicat selon le niveau d’eau, mais les itinéraires alternatifs qui contournent les hautes eaux sont généralement faciles à trouver.

Le long du rivage se trouvent les vestiges d’une ancienne cuve à goudron, autrefois utilisée par les pêcheurs pour renforcer leurs filets. Finalement, le sentier se dirige vers l’intérieur des terres et retourne au quai.

La randonnée complète fait environ 7,5 kilomètres et prend trois à quatre heures à compléter. Si vous recherchez une alternative plus rapide et plus facile, faites la randonnée dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que vous atteigniez la baie Georgienne, profitez des vues le long de cette section, puis revenez par le même itinéraire. Cela transforme la randonnée en une randonnée aller-retour d’environ 4 à 4,5 kilomètres, selon la partie du rivage que vous choisissez d’explorer, et peut être effectuée en quelques heures.

Le sentier de l’île George offre une bonne chance d’observer la faune. Le personnel du Sportsman’s Inn vous fera généralement savoir s’il y a des ours dans la région, que vous pourriez rencontrer sur le sentier.

7. Phare à Tar Vat Bay

Beaucoup de gens viennent au phare simplement pour se promener le long des rochers et du rivage à proximité de cette structure repère. C’est un endroit magnifique pour se promener et regarder les vagues s’écraser les jours de grand vent. C’est également le point de départ de la randonnée vers Tar Vat Bay.

Cette randonnée est gratifiante et passe par de magnifiques étangs remplis de nénuphars qui se trouvent juste à l’intérieur des rivages lisses de roches orangées de la baie Georgienne, et débouche sur les eaux cristallines de la baie elle-même. Les tortues se prélassent sur les rochers et les rondins flottants, les rats musqués et les castors se frayent un chemin dans les zones humides, et les pins emblématiques de la baie Georgienne, balayés par le vent, bordent les rives.

Le départ du sentier se fait depuis le petit parking situé à la porte du phare, et aucun panneau ne l’indique. De la peinture jaune sur les arbres et les rochers marque le chemin, mais les marques ne sont pas aussi fréquentes que celles que l’on trouve le long des sentiers du parc.

À la fin du premier grand étang, le sentier traverse une zone marécageuse et est moins défini du fait qu’il peut passer à un endroit légèrement différent selon le niveau d’eau de l’étang. À la fin du marais, le sentier monte une crête et débouche finalement sur la baie Georgienne. Des rochers extérieurs protègent le rivage, ce qui en fait un bon endroit pour se baigner ou s’arrêter pour un pique-nique.

Pour atteindre la baie Georgienne, il faut environ 30 à 40 minutes. De là, vous pouvez continuer la randonnée le long du rivage à gauche, jusqu’à Tar Vat Bay. Vous pouvez voir des restes de goudron le long du rivage, où les pêcheurs utilisaient autrefois le goudron pour raccommoder leurs filets. Le sentier qui longe le rivage, jusqu’aux puits de goudron, est moins défini et peut être facilement manqué. La véritable récompense est le paysage de la randonnée vers la baie et l’absence de personnes sur ce sentier, que vous aurez probablement pour vous tout seul.

La randonnée du Lighthouse to Tar Vat Bay est d’environ six kilomètres aller-retour et dure un peu plus de deux heures. Si vous décidez de modifier la randonnée et de ne faire que l’aller-retour jusqu’à la baie Georgienne, l’aller-retour est d’un peu plus de deux kilomètres et prend environ une heure et demie.

8. Lac des bois

L’une des plus récentes randonnées de Killarney est le sentier de randonnée du lac des bois. Ce court mais intense sentier de 3,5 kilomètres fait le tour du petit lac des Bois en traversant d’énormes falaises rocheuses et des rivages paisibles tout en faisant la transition à travers une gamme complète de types de forêts, y compris des peuplements d’énormes pins et de bouleaux. Les récompenses de cette randonnée sont les vues sur le lac et vers Silver Peak, que vous pouvez voir depuis les hautes crêtes.

Les buissons de myrtilles sont partout le long de ce sentier, et les fruits sont mûrs pour la cueillette de mi-juillet à août. Fin septembre et octobre, c’est un bon endroit pour voir les couleurs d’automne.

Le long du rivage, une seule île couverte de pins, reliée par un trottoir de bois, s’avance dans le lac, offrant une belle perspective sur le lac et les parois des falaises environnantes. C’est un excellent endroit où s’arrêter pour se reposer ou faire un pique-nique. Comme ce sentier est assez éloigné du camping du parc et de la ville de Killarney, il n’est pas très fréquenté et vous pouvez l’avoir pour vous tout seul.

Bien que la distance puisse sembler courte, le terrain est accidenté, avec de nombreuses sections courtes mais raides qui peuvent être difficiles à la montée comme à la descente. Si le sentier est humide, ces sections sont très délicates, avec des racines d’arbres et des rochers glissants.

Le sentier est une boucle et peut être fait dans les deux sens. Si vous commencez le sentier en marchant vers la gauche, l’île n’est qu’une courte promenade dans le parking, et il faut environ 20 à 30 minutes pour l’atteindre. Si vous n’êtes pas d’attaque pour toute la randonnée mais que vous cherchez juste un endroit pour profiter de la nature et de belles vues, c’est une bonne alternative à la marche sur tout le sentier.

Le parc recommande de prévoir trois heures pour cette randonnée, mais les randonneurs en forme peuvent la terminer en deux heures. Le point de départ du sentier se trouve à sept kilomètres de la route du lac Bell, qui se trouve à la sortie de l’autoroute 637, à environ 20 minutes du bureau du parc provincial Killarney.

9. Sentier de la silhouette de La Cloche

Ce sentier est l’une des randonnées classiques de l’Ontario de plusieurs jours. Le sentier porte le nom d’une peinture intitulée La Cloche Silhouette, réalisée par Franklin Carmichael, membre du Groupe des Sept, qui s’est inspiré de Killarney pour ses peintures. Le sentier complet est une boucle de 78 kilomètres qui vous fera passer devant certains des lacs les plus pittoresques du parc, vers les plus hauts belvédères, et à travers une variété de types de forêts.

Les campings de l’arrière-pays, qui doivent être réservés à l’avance, sont installés le long du sentier, et les randonneurs doivent transporter tout leur matériel. Le voyage complet prend généralement une semaine à 10 jours.

A partir du sentier principal, balisé en bleu, des sentiers secondaires, marqués en rouge, mènent aux points de vue de certaines des principales randonnées du parc, notamment The Crack et Silver Peak. Il s’agit d’une randonnée difficile dans une région sauvage isolée, qui nécessite une bonne planification préalable, qu’il s’agisse des réservations, de la nourriture ou de l’équipement. Les pourvoyeurs de Killarney, notamment Killarney Outfitters, peuvent aider les randonneurs dans leurs préparatifs.

Où séjourner à Killarney

Killarney Mountain Lodge | Photo Copyright : Lana Law

  • Hôtels de luxe: Le Killarney Mountain Lodge est une véritable retraite canadienne, avec de charmantes cabines et chambres aux intérieurs en pin, une immense cheminée et des meubles en bois dans le hall principal. Il propose également des repas décontractés et raffinés, avec des espaces de restauration intérieurs et extérieurs, et des options de séjours tout compris. Le complexe se trouve le long du canal Killarney, avec des vues sur la baie Georgienne et sur l’île George. Sur place, vous trouverez une piscine, des patios extérieurs et des chaises Muskoka le long du front de mer. Des kayaks et des canoës sont à la disposition des clients. À proximité, le Sportsman’s Inn est un hôtel de luxe, exploité par le même propriétaire. Il s’agit d’un hôtel de style ancien à trois étages, donnant sur les quais le long du canal Killarney, avec des chambres entièrement modernisées.

.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire