12 Meilleurs sentiers de randonnée dans le Parc Provincial Algonquin

À quelques heures à peine au nord de Toronto, le parc provincial Algonquin est le parc le plus populaire de l’Ontario, avec de magnifiques lacs, des rivières et une nature sauvage intacte qui regorge d’animaux sauvages. D’excellents sentiers de randonnée, allant de moins d’un kilomètre à des treks de plusieurs jours, permettent d’accéder à une partie de ce terrain sauvage.

Les sentiers vont de promenades faciles et plates le long de trottoirs de bois à des itinéraires plus difficiles qui grimpent sur des crêtes jusqu’à des points de vue exceptionnels. Nombre d’entre eux mènent à travers des marais et des tourbières, autour d’étangs et de lacs de castors, dans des peuplements de vieux pins, le long d’affleurements rocheux et devant des vestiges de camps forestiers historiques.

Au printemps, on peut souvent voir des orignaux et d’autres animaux au bord de la route ou des sentiers. L’été est la saison la plus occupée, mais il y a suffisamment de randonnées dans le parc pour que les sentiers ne soient pas trop encombrés.

En automne, le parc Algonquin offre un spectacle spectaculaire lorsque les feuilles deviennent rouge vif, orange et jaune. La randonnée sur les sentiers le long des hautes crêtes qui donnent sur la forêt et les lacs est l’une des meilleures façons de vivre cette saison.

La plupart des sentiers énumérés ici sont situés le long du couloir de l’autoroute 60 qui traverse le parc, mais on en trouve quelques-uns du côté est, près d’Achray. Si vous faites du camping, vous trouverez des sentiers de randonnée qui partent directement de certains terrains de camping du parc Algonquin.

Déterminez le sentier que vous voulez attaquer avec notre liste des meilleures randonnées dans le parc Algonquin.

Note : Certains commerces peuvent être temporairement fermés en raison de récents problèmes de santé et de sécurité à l’échelle mondiale.

1. Centennial Ridges

Centennial Ridges est une randonnée spectaculaire le long d’une série de crêtes rocheuses avec des belvédères dans diverses directions, au-dessus des lacs et des arbres. À l’automne, c’est sans doute l’une des meilleures randonnées de tout l’Ontario, avec des arbres à feuilles caduques qui présentent des couleurs jaunes, orange et rouges vives, mélangées au vert des pins.

Cette randonnée de 10,4 kilomètres est classée difficile par le parc. Techniquement, elle n’est que modérément difficile, mais elle comporte de nombreuses montées et descentes lorsque vous traversez des crêtes et c’est l’une des plus longues randonnées du parc. La durée suggérée pour ce sentier est de six heures, mais la plupart des randonneurs peuvent le terminer en 4,5 à 5 heures.

Le virage pour Centennial Ridges se trouve au kilomètre 37,6 de la route 60, et à environ deux kilomètres de l’autoroute. Les week-ends d’automne, ce sentier peut être très fréquenté, et vous devrez peut-être vous garer bien en retrait du point de départ du sentier.

2. Track and Tower

Le Track and Tower Trail est une randonnée de 7,5 kilomètres avec un mélange de paysages. Le point culminant est la vue spectaculaire du sommet sur le lac Cache, mais le sentier serpente à travers la forêt, le long d’énormes falaises rocheuses, le long de la rive du lac et le long d’un ancien lit de chemin de fer. Il y a un certain nombre de choses intéressantes à voir le long de la randonnée, y compris les restes d’anciens ponts ferroviaires.

Cette randonnée est classée difficile par le parc, mais c’est en grande partie dû au fait qu’elle présente une élévation considérable. Sinon, ce n’est pas un sentier techniquement difficile.

La section la plus abrupte comporte un énorme ensemble d’escaliers qui fera s’emballer votre cœur, mais cela rend la montée plus facile que d’avoir à marcher sur des rochers et des racines.

Le stationnement au départ du sentier se trouve au kilomètre 25 de la route 60. Le temps total pour cette randonnée est de trois à quatre heures.

Vous pouvez également faire une combinaison randonnée et vélo qui comprend une balade sur le Sentier cyclable Old Railway et une courte randonnée jusqu’au point de vue du sentier Track and Tower. Depuis le camping Lake of Two Rivers, où se trouve également le Two Rivers Store, où l’on peut louer des vélos, vous pouvez parcourir à vélo environ 8,5 kilomètres le long du sentier ferroviaire bien balisé jusqu’à ce qu’il se termine en cul-de-sac et rejoigne le sentier de randonnée Track and Tower.

Des toilettes et des supports à vélos se trouvent à cet endroit, afin que vous puissiez verrouiller votre vélo. De là, faites une randonnée de 1,35 kilomètre en montée, y compris un long escalier, jusqu’au point d’observation, puis revenez par le même itinéraire. L’aller-retour pour cette randonnée à vélo prend environ trois heures.

3. Sentier de l’étang des castors

Ce sentier passe devant deux étangs de castors et constitue une randonnée préférée de nombreux visiteurs assidus du parc Algonquin. C’est un bon endroit pour observer la faune, en particulier les castors, que l’on peut souvent voir traîner des arbres dans les étangs ou se déplacer le long des rives sur les sentiers de gibier. Les chances sont bien meilleures au printemps et à l’automne, mais on peut les voir à tout moment. À tout le moins, vous pouvez voir une partie de leur travail, avec les barrages et les maisons de castors visibles dans les étangs.

Selon la période de l’année et un peu de chance, vous pouvez aussi voir des orignaux, des tortues et d’autres petits animaux.

Le paysage de ce sentier est très typique de la nature sauvage de l’Algonquin et de l’Ontario en général. Le sentier traverse la forêt en passant devant des lacs formés par les castors, dont certains sont traversés sur un trottoir de bois, et sur des crêtes rocheuses qui offrent de bons points de vue tout au long de la randonnée.

Bien qu’il ne s’agisse que d’un sentier de deux kilomètres, il passe sur un sol inégal avec des racines et quelques sections de montée et de descente. Il faut compter environ une heure à une heure et demie, à compléter plus longtemps si vous voyez des animaux et décidez de vous attarder.

4. Le Lookout

Le Lookout Trail, au kilomètre 39,7 de la route 60, est une marche de deux kilomètres jusqu’à un magnifique point de vue qui peut être particulièrement inspirant lorsque les couleurs d’automne sont à leur apogée.

C’est une randonnée assez raide jusqu’au sommet le long d’un large sentier. Au sommet, on trouve une série de belvédères le long d’une crête couverte de pins. La vue s’étend sur une forêt composée principalement d’arbres à feuilles caduques, de collines vallonnées et d’un petit lac au loin. Quelques bancs couverts d’ombre au sommet constituent un excellent endroit pour se reposer.

Le parc classe cette randonnée comme difficile, mais ce n’est pas un sentier techniquement difficile, juste un entraînement cardio en raison du sentier escarpé. Le temps total pour ce sentier est d’environ une heure.

Au repère #2 du sentier, qui marque un erratique glaciaire, une flèche pointe vers la droite. Si vous allez plutôt à gauche, c’est un sentier légèrement plus court qui mène au belvédère, mais il est plus raide. Le sentier plus court ne permet pas de gagner beaucoup de temps, et la meilleure option est de faire la randonnée complète.

5. Sentier du lac Mizzy

Si vous cherchez une randonnée d’une journée entière, le sentier du lac Mizzy est parfait. Ce sentier de 10,8 kilomètres traverse la topographie typique du Bouclier canadien, longe des étangs, des marais et des lacs. Partez tôt le matin car cette randonnée prendra probablement plus de temps que prévu. Cela vous donnera également les meilleures chances d’apercevoir des animaux sauvages.

Le point de départ du sentier du lac Mizzy est situé à l’écart de l’autoroute 60, à l’est du sentier Hardwood Lookout. Notez qu’au printemps ou après de fortes pluies, ce sentier peut être très humide et boueux.

6. Canyon Barron, Achray

Le canyon Barron est l’une des attractions les moins visitées du parc Algonquin, non pas parce qu’elle est moins spectaculaire, mais parce qu’elle se trouve dans une partie plus éloignée du parc. Les parois du canyon s’élèvent à 100 mètres le long des côtés de la rivière Barron, qui est aussi une zone de canotage populaire.

Le long de la bordure nord, le Sentier du canyon Barron (boucle) de 1,5 kilomètre offre de belles vues sur l’eau et la forêt.

Le canyon Barron n’est pas installé le long de l’autoroute 60. Il est situé sur le côté est du parc, près d’Achray, à environ une heure de Pembroke, sur Barron Canyon Road.

7. Big Pines

Au kilomètre 40,3 de l’autoroute 60, le sentier de randonnée Big Pines est un sentier de 2,9 kilomètres qui traverse la forêt et passe devant les vestiges d’un camp de bûcherons des années 1880. Les ruines sont clôturées et presque inexistantes pour un œil non averti.

Cette randonnée consiste à voir de très grands pins blancs et à en apprendre un peu plus sur l’histoire de l’exploitation forestière dans la région. Les arbres géants disséminés le long du sentier subsistent parce qu’ils n’ont pas été coupés lorsque la région a été exploitée.

La plupart de ces grands pins se trouvent près du début du sentier, qui se parcourt dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Le sentier passe ensuite devant l’emplacement de l’ancien camp d’exploitation forestière et fait une boucle, en passant devant une zone humide.

Un guide du sentier, que l’on peut obtenir au début de la randonnée, correspond à des panneaux indicateurs le long du chemin et discute de l’histoire de la zone et fournit des informations sur les arbres.

Ce sentier est assez facile, mais il comporte des irrégularités et un terrain vallonné. Le temps de randonnée suggéré par le parc pour ce sentier est de deux heures, mais il peut être facilement complété en une à une heure et demie.

Si vous n’avez pas beaucoup de temps mais que vous voulez voir de grands pins blancs, il suffit de marcher jusqu’au marqueur trois ou quatre. Le plus grand arbre du sentier se trouve au repère trois, mais juste au-delà, il y a quelques-uns de ces pins imposants qui poussent sur d’énormes rochers, avec des racines enchevêtrées exposées qui descendent sur les rochers.

8. Spruce Bog Boardwalk

Dans les mêmes environs que les sentiers Big Pines et Lookout se trouve le Spruce Bog Boardwalk, au kilomètre 42,5 de la route 60. Ce sentier de 1,5 kilomètre est une promenade facile que toute la famille peut apprécier. Une grande partie du sentier se trouve le long d’une promenade de bois au-dessus de la tourbière ou sur un sentier plat et durci à travers une forêt d’épinettes.

Le sentier de la tourbière d’épinettes est une bonne introduction à ce type de milieu humide, où vous pourriez voir des oiseaux, des tortues, des nénuphars et d’autres animaux sauvages. Une grande partie de ce sentier est en plein soleil sans ombre, il est donc préférable de le parcourir le matin ou les jours plus frais. La durée totale de ce sentier est environ 30 minutes, bien que le parc recommande une heure.

9. Belvédère de Hardwood

Cette courte randonnée fait un peu moins de un kilomètre aller-retour, mais consiste en une montée régulière jusqu’au belvédère panoramique. La vue sur les arbres et le lac Smoke est charmante, et il y a un banc au sommet, ce qui vous permet de vous arrêter et de vous reposer.

Le sentier se déroule dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, mais si vous faites cette randonnée dans le sens des aiguilles d’une montre, le belvédère n’est qu’à une courte marche du point de départ du sentier et est beaucoup moins fatigant.

Le point de départ du sentier et le stationnement se trouvent au kilomètre 13,8 de la route 60, à quelques pas du camping du lac Tea, et la randonnée prend entre 30 minutes et une heure à compléter.

10. Sentier Jack Pine, Achray

L’un des célèbres Groupe des sept artistes canadiens, Tom Thomson, a passé plusieurs étés dans le parc Algonquin. L’une de ses œuvres les plus célèbres, The Jack Pine, a été inspirée par le paysage de l’Algonquin à Achray, sur le Grand Lac.

Le Jack Pine Trail est un sentier de 1,6 kilomètre qui part du terrain de camping Achray et mène à un belvédère sur le Grand Lac, où se trouvait autrefois le véritable pin gris, mort depuis longtemps. Cette courte randonnée n’est pas plus impressionnante que les autres, mais sa signification historique la rend intéressante si vous êtes dans cette région du parc.

Le camping Achray est situé à un peu plus de 1,5 heure de Pembroke, du côté est du parc Algonquin.

11. Sentier d’exposition extérieure du Musée de l’exploitation forestière

Près de la porte Est, au kilomètre 54,5 de la route 60, se trouve le Musée de l’exploitation forestière du parc Algonquin et le sentier d’exposition extérieure. Ce sentier de 1,3 km passe derrière le musée, à travers la forêt, devant une zone marécageuse et une petite rivière. Le long de ce sentier pédestre pittoresque se trouvent des expositions liées à l’histoire de l’exploitation forestière dans le parc.

La progression de l’industrie et des équipements est présentée dans un ordre chronologique, les équipements et les méthodes les plus anciens étant exposés au début du sentier. Des bâtiments recréés montrent également l’hébergement et ce qu’était la vie dans un camp de bûcherons.

C’est un sentier facile et de niveau qui prend environ une heure si vous vous arrêtez pour lire les plaques et voir les sites, moins si vous êtes juste sorti pour profiter de la nature ou si vous recherchez les oiseaux et la faune.

12. Whiskey Rapids

À l’extrémité ouest du parc Algonquin, Whiskey Rapids est un sentier en boucle de 2,1 kilomètres relativement facile, avec quelques sections abruptes près du début et de la fin. Le parcours suit la rivière Oxtongue jusqu’aux Whiskey Rapids, le point culminant de la promenade. Comme il s’agit d’une randonnée sur la rivière, le niveau d’eau varie en fonction de la saison et peut être inondé au printemps, alors assurez-vous de vérifier auprès du bureau du parc.

Cette randonnée dure environ 1 à 1,5 heure et est généralement moins fréquentée que les randonnées dans la zone plus centrale d’Algonquin, et offre une bonne chance de voir des animaux sauvages.

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Laisser un commentaire